• Hivernal (1995)

                                     

                  J'ai fait ce vœu très éclectique ;
                  Tous les soleils de l'univers
                  Encerclaient comme un écliptique
                  Mon cœur qui ne bat qu'à l'envers.

                  Car dans ce chaos antarctique,
                  La seconde se mue en vers
                  Avides de chair apathique
                  Et passe comme mille hivers ;

                  Et quand vient le rayon optique
                  Chargé des souvenirs bleus, verts
                  De ton regard énigmatique,
                  Mes yeux mouillés sont grands ouverts.

                  Comment dormir quand l'esthétique
                  De tes membres tout découverts,
                  Peuple un sommeil épileptique,
                 Alcôve aux supplices divers ?

                 Ah ! dormir ! chimère caustique,
                 Quand l'hiver me prend à revers
                 Si souvent d'un râle, érotique
                 Ainsi qu'en des songes pervers...

     

     

     

     

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p> 


  • Commentaires

    1
    visiteur_Loup
    Dimanche 19 Février 2006 à 19:05
    Sa musicalit??nne sur les ?s...
    2
    Pev poeme
    Mardi 14 Mars 2006 à 17:20
    la derni? strophe est superbe, et sonne comme du Verlaine
    3
    visiteur_Ambre
    Jeudi 16 Mars 2006 à 21:28
    Ces octos que j'aime, swingu?sur deux rimes .. et toujours autant de finesse...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :